Articles

Seniors en voyage

L’incontinence en voyage : 6 conseils pour partir serein

Profiter pleinement de ses vacances lorsqu’on porte des protections contre l’incontinence ? C’est possible, à condition de bien préparer son séjour en amont et de suivre quelques conseil de bon sens. Voici les conseils de Parlons Incontinence pour partir l’esprit serein.

rééducation périnée homme

L’incontinence chez l’homme : cause et solutions

L’incontinence masculine est souvent liée à des problèmes de prostate, à une intervention chirurgicale ou un affaiblissement du périnée. Le point sur un sujet encore tabou.

sport incontinence solution-pratiques activites hartmann

Incontinence et pratique sportive

Les problèmes d’incontinence constituent parfois un frein à la pratique sportive. Pourtant, des solutions préventives existent pour prévenir les fuites urinaires. Et pour limiter les risques, mieux vaut bien choisir sa discipline sportive. Nous faisons pour vous le point sur la question du sport et des fuites urinaires.

bandelette tvt inefficace solution hartmann incontinence

Bandelette TVT : que faire en cas d’échec ou de complication

Vous avez tout essayé, vous avez même subi une intervention lors de laquelle une bandelette TVT a été mise en place sous votre urètre. Pourtant, rien n’y fait : les fuites urinaires sont toujours là quand vous toussez ou riez. Votre médecin peut alors vous proposer une autre intervention chirurgicale pour venir à bout du problème.

homme lunette quarantaine incontinence

L’incontinence par impériosité peut toucher les hommes dès 40 ans

Contrairement aux idées reçues, les problèmes de fuites urinaires peuvent toucher les hommes dès 40 ans. Il s’agit alors, le plus souvent, de ce qu’on appelle une incontinence par impériosité. Celle-ci se traduit par des besoins brusques et incontrôlables d’uriner.

orties contre les incontinences chez l'homme

Incontinence masculine : les solutions naturelles

Chez l’homme, plus encore que chez la femme, les fuites urinaires demeurent un sujet tabou puisqu’à peine la moitié d’entre eux consultent un médecin pour cette affection.